Denis Rousselle





Paysage continu

Posté par Denis ROUSSELLE , le 24 août, 2018

La ville de Schengen est, dans l’imaginaire collectif, devenue le symbole de l’effacement des frontières.
La libre circulation d’un pays à l’autre au sein de l’Europe, sans contrainte ni obstacle, sans barrière interrompant son voyage.

La série « Paysage continu » évoque cette absence d’interruption dans le paysage, une continuité dans le cheminement au cœur même de la région de Schengen,
ce pays des trois frontières rassemblant le Luxembourg, l’Allemagne et la France.
Le cheminement suivi au sein de ce territoire débute sur les hauteurs de Schengen au Luxembourg, pour ensuite traverser la ville allemande de Perl
et enfin rejoindre la commune française d’Apach. Se dessine alors une grande coupe de la vallée de la Moselle.

Les prises de vue réalisées le long de ce cheminement mettent en évidence le relief marqué de ce paysage, dans lequel n’apparait plus aucune interruption.
On chemine des coteaux viticoles aux traversées urbaines, en passant par le franchissement de la Moselle.
Et si l’on remarque ici et là quelques indices culturels indiquant le passage d’un pays à l’autre, on remarque surtout une continuité dans le paysage.

Les photographies ont été réalisées en 2014 dans le cadre du projet « 3 fontières » du collectif de photographes [Collimateurs].

paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu paysage_continu

>

Commentaires fermés sur Paysage continu